Sélectionner une page
Cette alternance des tâches « salir/nettoyer » s’effectue de manière répétitive. Le sens de la proposition s’inscrit pleinement dans la thématique « Mutations du travail » de la Biennale internationale design. En effet, le dispositif se veut à la fois une métaphore du travail industriel ou de la robotisation du travail, et une mise en abyme de la désertion du lieu magasin comme lieu d’activité humaine et sociale : l’espace magasin s’autonomise, cédant la place à l’activité exclusive des machines dans une production de tâches/taches sans fin. Le visiteur est donc spectateur de ce va-et-vient, invité aussi à considérer l’effet de changement entre surface de la vitrine et profondeur de l’espace magasin – dans lequel il ne pénètre pas. Texte écrit par Fréderic Montfort, 2017.

1QS1QN 2017

Matériaux mixtes, dimensions variables. IN Biennale internationale design, Saint-Étienne. Production : L’Assaut de la menuiserie. Photo : Jean Sébastien Poncet.

Jean Sébastien Poncet et François Dehoux proposent une installation de type robotique : il s’agit, à l’intérieur d’un magasin, de mettre en place un circuit, conçu par Damien Baïs, où alternent deux robots : l’un vaporisant la vitrine, l’autre nettoyant cette même vitrine. Lire la suite…